Anniversaires

30 Mars 2017 :
Anniversaire de naissance de
Lon Tirode

Calendrier

Chiffres cls

421 artistes à ce jour
2129 expos à ce jour
1 personne(s) actuellement

Newsletter

2099 expos passes
Le grand mchoui ou "12 ans d'histoire de France"
Du 02 Mai 2000 au 04 Juin 2000
par la cooprative des Malassis
en collaboration avec le Muse de Dole.
En 1972 a eu lieu au Grand Palais une exposition commandite par le Prsident Georges Pompidou qui a pour nom "Douze ans d'Art Contemporain en France".
Invite cette manifestation la Cooprative va prfrer "Douze ans d'histoire de France". Il s'agit d'une vaste fresque de 65m de long et de 1,60m de haut.
Il s'y inscrit la destine de la majorit silencieuse, symbolise par le troupeau de moutons, qui effraye par la confusion politique ne de la guerre d'Algrie va prfrer s'en remettre un homme providentiel.
D'une lecture simple empruntant l'imagerie populaire (moutons, cochons, rats...) cet norme travail ralis de dcembre 71 mai 72 sera dcroch par ses auteurs le jour mme du vernissage, en solidarit avec le Front des Artistes Plasticiens.
La Cooprative des Malassis, cre en 1970 par Grard Tisserand, regroupe quatre autres artistes : Henri Cueco, Lucien Fleury, Jean-Claude Latil et Michel Parr.
Cette pratique collective se veut un renouvellement de la figuration des annes 60 en opposition au formalisme ambiant de la peinture. L'analyse idologiqie de la vie sociale tant prioritaire, ils utilisent pour toucher le public "non cultiv", un langage simple proche par certains aspects de la Bande Dessine. La dissolution de la Cooprative n'a jamais t proclame officiellement mais si l'on se rfre leur dernire oeuvre commune "le camembert du bonheur" en 1978, elle marque de fait l'interruption de leur collaboration.

L'exprience des Malassis, libre et volutive, tmoigne d'une organisation particulirement originale qui rpondait au contenu subversif des oeuvres car elle permettait d'chapper aux circuits ferms du monde de l'art. La Cooprative, plus encore qu'un simple regroupement de plasticiens dpassant la pratique picturale individualiste, proposait en tant qu'instrument critique un moyen de communication au sein d'une socit qu'elle jugeait alinante.

Muriel Berthier, juillet 1999

Monique Lowy et Bernard Fouchet
Du 15 Avril 2000 au 31 Mai 2000
Galerie Rose Art
8 rue Lacuzon
39570 Vernantois

L'oeuvre de Monique Lowy est double. Parfois sa peinture nous plonge dans des scnes relles et actuelles d'autres fois elle nous entrane dans l'imaginaire, le fantastique, mais toujours avec une grande finesse.
Bernard Fouchet, n dans un petit village de la "douce France", a appris la peinture l'cole des amis d'Utrillo.
Malgr les vives tonalits ensoleilles qui illuminent ses toiles, Bernard Fouchet n'oublie jamais ses racines profondes.
En tmoigne son got des quilibres sans failles, capable d'imposer la violence mme des couleurs cette discipline qui fait la vraie force.
Bibelots, instruments, fleurs, toits de maisons s'ordonnent au gr de son pinceau.
Le spectateur tonn devine alors le regard d'un homme qui a su prendre son temps pour saisir l'objet son exacte convenance, et lui donner la place inusite qui l'aurolera d'une nouvelle force de sduction.
Une sduction qui lui a acquis de nombreuses rcompenses, prix et mdailles, et grce laquelle prestigieuses expositions ou galeries de renom, en France mais aussi en Allemagne, au Canada, aux Etats-Unis ou au Japon, s'honorent d'accrocher ses toiles leurs cimaises. Bernard Fouchet, enfin est le prsident de l'Association des Artistes Franciliens, tmoins de leur temps, qu'il anime avec coeur.

Monique Ryon

Guy Daragon et Giorgio B.
Du 05 Mai 2000 au 30 Mai 2000
Espace galerie du Casino
795 boulevard de lEurope
39000 Lons-le-Saunier

Marie Javouhey
Du 29 Avril 2000 au 28 Mai 2000
Galerie de lArbitraire
4 rue du Gouvenon
39100 Goux
huile 100 X 100
huile 100 X 100
Marie Javouhey, ne en 1945, est originaire du Creusot, (Sane et Loire), et vit actuellement dans la rgion dijonnaise. Elle est prsente dans de nombreuses collections : en France, Allemagne, Suisse, Etats-Unis, Angleterre.

Les formes et les couleurs se concentrent souvent au milieu des tableaux, sans jamais envahir tout l'espace disponible. Bulles, losanges, filaments, s'agglutinent en essaims, en grappes, en nuages, se retirant des bords, abandonns au calme recueillement d'une couleur lisse et dgrade.
A cet gard les tableaux de Marie Javouhey sont des promesses de mondes qu'on pressent, sans jamais les arraisonner : vritables espaces transitionnels, ils conduisent toujours plus loin dans des labyrinthes dont on ne touche jamais la fin.

Jean-Jacques Wunenburger de l'Universit de Bourgogne

Jean-Claude Revelut
Du 13 Mai 2000 au 21 Mai 2000